Points de vue & principes.

Voici dans les grandes lignes ma façon de voir les choses et mes principes, cela vous permettra de mieux me connaître … Surtout si mon CV vous intéresse !

Principe inaliénable :

 

La notion de client interne pour moi est très importante et mon métier est avant tout ma passion, rendre l’informatique accessible, conviviale et surtout efficace reste mon leitmotiv. La sécurité et la confidentialité sont également importantes.

 

Principe N°1 :

Le client est roi….Mais s'il va se prendre le mur inutile de lui donner une tape dans le dos en lui disant OK Go go go go… Une fois dans le mur qui va réparer les dégâts ?
Non sincèrement, il faut savoir tempérer les ardeurs et être force de proposition.

Principe N°2

 

Si le client à tort voir le principe N°1….Non je plaisante 🙂
Le principe N°2 serait simplement de respecter ce que l'on a dit, oui lorsque l'on donne une date c'est que l'on s'engage à la respecter.
Sinon ne donnez pas de date mais en s'engageant vous engagez d'autres personnes, d'autres process…

Principe N°3

 

C'est à l'outil informatique de s'adapter pas au client.
Il est parfois bien de se réorganiser et si cela est nécessaire pour un logiciel et que cela apporte un plus pourquoi pas mais sinon il faut que l'informatique s'adapte.

Principe N°4

L'informatique ne doit pas être vécu comme une contrainte, c'est un outil, on peut bien ou mal s'en servir mais il faut aider l'utilisateur à maitriser l'outil informatique le mieux possible. Ca n'est pas inné !

 

 

Et si je sélectionnais des citations me reflétant…..


3 hommes incontournables et que j'apprécie, leurs citations représentent ma façon de voir les choses :

Saint Exupéry :

 
  • Le chef est celui qui prend tout en charge. Il dit : "J'ai été battu". Il ne dit pas : "Mes soldats ont été battus".
  • Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.
  • Etre homme, c'est précisément être responsable. C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde.
  • Chacun est responsable de tous. Chacun est seul responsable. Chacun est seul responsable de tous.
  • Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.
  • Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
  • Il y a dans toute foule des hommes que l'on ne se distingue pas et qui sont de prodigieux messagers. Et sans le savoir eux-mêmes.
 

Charles de Gaulle :

 
  • Rien ne rehausse l'autorité mieux que le silence, splendeur des forts et refuge des faibles.
  • La fin de l'espoir est le commencement de la mort.
  • Il vaut mieux avoir une méthode mauvaise plutôt que de n'en avoir aucune.
  • A la base de notre civilisation, il y a la liberté de chacun dans sa pensée, ses croyances, ses opinions, son travail, ses loisirs.
  • L'ambition individuelle est une passion enfantine.
 

Wiston Churchill :

 
  • Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.
  • L'orgueilleux aimera mieux se perdre que de demander son chemin.
  • Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.
  • Un fanatique est quelqu'un qui ne veut pas changer d'avis et qui ne veut pas changer de sujet.
  • Le golf consiste à mettre une balle de 4 cm de diamètre sur une boule de 40.000 km de tour et à frapper la petite, non la grande. (Ca c'est juste pour le fun  ).
  • Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais du contribuable.
  • Il n'y a rien de négatif dans le changement, si c'est dans la bonne direction.
  • Un bon politicien est celui qui est capable de prédire l'avenir et qui, par la suite, est également capable d'expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l'avait prédit.
  • On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char.
  • Construire peut être le fruit d'un travail long et acharné. Détruire peut être l'oeuvre d'une seule journée.
  • La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l'attention sur ce qui ne va pas.
  • Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le communisme, ils ont davantage de parkings….

 A méditer 😉

Voilà quelques citations que j'affectionne.